L’agilité en affaire : 8 étapes pour améliorer votre temps de réaction

Un client cherche un produit semblable – mais pas identique – à celui que vous offrez. Votre entreprise est en mesure de développer rapidement une version adaptée répondant à ses besoins. Voilà ce qu’est l’agilité en affaires. Votre entreprise fait preuve de souplesse et vous ouvre de nouveaux horizons.

Une entreprise souple peut réagir vite et saisir au vol les occasions avantageuses. Dans le contexte économique actuel où la concurrence est féroce et le paysage change rapidement, l’agilité est de plus en plus indispensable. Savoir se montrer souple plutôt que se cantonner à la production en série et à des produits standards peut faire la différence entre une entreprise qui croît et une autre qui échoue.

L’agilité peut aussi aider une entreprise à gérer les risques imprévus, tels qu’une modification de la réglementation de l’industrie ou l’arrivée sur le marché d’un produit semblable au sien, mais offert à un moindre coût.

De plusieurs façons, l’agilité pour une entreprise est semblable à la forme et à la souplesse chez une personne. Tout comme la bonne santé permet à une personne de combattre les maladies et de surmonter le stress, l’agilité permet à une entreprise de mieux composer avec les changements touchant les marchés, la concurrence, les préférences de la clientèle et la réglementation.

Pour améliorer leur agilité, les entreprises peuvent suivre les 8 étapes que voici :

Étape 1: Orientation claire

Identifiez les compétences fondamentales de votre entreprise, c’est‑à‑dire les éléments dans lesquels elle excelle, que vos clients apprécient le plus et que vos concurrents auront, idéalement, du mal à copier. Celles‑ci peuvent également avoir une variété d’applications. Par exemple, une entreprise peut déterminer que sa compétence fondamentale réside dans son expertise dans un certain type de moteur. Partant de là, elle peut décider de tirer parti de cette expertise pour développer ce type de moteur destiné à une vaste gamme de produits utilisés dans diverses industries.

Les compétences fondamentales vont cependant au‑delà des produits particuliers. Elles peuvent aussi comprendre un savoir ou une expertise sur le plan technique, un procédé de fabrication particulier, de bonnes relations avec les clients ou les fournisseurs, de vastes réseaux de distribution ou, simplement, une solide équipe d’employés.

Étape 2: Pertinence

Déterminez ensuite à quels marchés s’adressent les produits ou services créés en mettant à profit vos compétences fondamentales. Auprès de quelle clientèle votre entreprise se démarque‑t‑elle? Comment peut‑elle exploiter ses particularités pour qu’elles lui rapportent ?

Une étude de marché joue un rôle clé à ce stade. Il peut être utile de faire appel à un consultant externe pour qu’il vous aide à évaluer méthodiquement les occasions que recèlent les marchés, locaux et autres.

Étape 3: Polyvalence

Après avoir défini votre marché, vous devez déterminer comment vous pourrez le servir de façon optimale.

Si la capacité de votre entreprise à créer de la valeur repose essentiellement sur son investissement dans l’équipement, vous aurez besoin d’un volume élevé pour assurer la rentabilité de cet investissement. La planification de l’achat d’équipement joue ici un rôle important.

Si, d’un autre côté, la valeur de votre entreprise repose principalement sur le savoir‑faire ou l’expérience, vous aurez plus de facilité à vous adapter à l’évolution des débouchés qu’offre le marché. Dans ce cas, le choix de votre équipement devrait être choisi de manière à tirer le meilleur parti possible du savoir de votre entreprise.

Étape 4: Gestion allégée

La gestion allégée a pour but de réduire le gaspillage (les activités sans valeur ajoutée) au sein de votre entreprise. Elle vous permet de fournir votre produit ou service dans les plus brefs délais possibles, sans sacrifier la qualité ni augmenter les coûts. En fait, elle peut même engendrer des diminutions de coûts. Pour favoriser une gestion allégée, vous devriez éliminer ou simplifier tous les processus qui, au bout du compte, ne créent pas de valeur pour vos clients.

Posez‑vous les questions suivantes: de quoi ai‑je besoin pour rendre les activités de mon entreprise plus efficientes et efficaces? Quelles activités ajoutent de la valeur et lesquelles en sont dépourvues ?

Étape 5: Engagement et travail d’équipe

Entourez‑vous d’employés qui possèdent les bonnes aptitudes et la bonne attitude. Faites‑leur bien comprendre quelle est la raison d’être de l’entreprise. Donnez‑leur la possibilité de participer à un défi commun, qui leur appartient autant qu’à l’entreprise. Agissez comme coordonnateur et facilitateur. Prenez soin des gens qui veillent à la bonne marche de l’entreprise: favorisez une culture où chacun a sa place.

Étape 6: Amélioration continue

Veillez à ce que votre entreprise fasse de l’amélioration continue une priorité. S’engager à assurer l’amélioration continue, c’est mettre en permanence l’accent sur l’amélioration de la productivité et de la qualité. C’est un processus qui ne s’arrête jamais.

Étape 7: Simplicité

Allégez l’administration au maximum. Quelles informations sont vraiment nécessaires? À quelles fins? À quel moment? Vous pouvez éviter les goulots d’étranglement décisionnels en attribuant clairement les rôles et les responsabilités. La transparence, en ce qui concerne les responsabilités de chacun, est essentielle. Définissez qui est responsable de la prise des décisions, qui a un droit de regard, qui assure la mise en œuvre et qui s’occupe du suivi.

Étape 8: Vigilance

Suivez de près les tendances et l’évolution du contexte commercial de votre entreprise. Conservez les données concernant vos indicateurs de rendement clés à portée de la main afin de repérer rapidement les changements qui se produisent au sein de votre entreprise.

La veille concurrentielle est le processus qui consiste à vous tenir au courant de ce qui se passe chez vos concurrents. La collecte de renseignements à des fins de veille concurrentielle exige une approche ciblée. Déterminez quels genres de renseignements vous sont nécessaires d’un point de vue stratégique, puis attribuez clairement les responsabilités en ce qui a trait à leur collecte, à leur organisation et à leur analyse. Recueillez de l’information sur votre entreprise, qui pourrait vous mettre sur la piste de moyens d’améliorer votre approche stratégique et vos procédés particuliers. Assurez‑vous d’évaluer dans quelle mesure ces stratégies seront applicables à votre propre entreprise. Ce qui fonctionne pour une entreprise peut ne pas donner de bons résultats pour une autre dont l’orientation stratégique, le modèle d’affaires ou la composition de l’effectif sont différents.

Pour mettre en place ces agilités, n’hésitez pas à vous faire accompagner !

Contactez moi au : 06 80 46 29 29

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s